Páginas

31.10.16

Bem entregues




“Entre un commissaire européen, l’Allemand Günther Oettinger, qui tient à la tribune des propos racistes, flirtant avec l’homophobie et méprisants à l’égard de la démocratie, et un «comité d’éthique» qui estime que l’ancien président de la Commission, José Manuel Durao Barroso, n’a pas violé son devoir «d’intégrité et de réserve» en se faisant embaucher par la banque d’affaires américaine, Goldman Sachs, l’image de l’exécutif communautaire est une nouvelle fois écornée.”
,